CV en anglais : l'avis des recruteurs

Nous vous parlions récemment de la nécessite d'avoir à disposition un CV en anglais adapté afin de pouvoir bien lancer votre carrière internationale ou d'intégrer une université à l’étranger. Nous avons rencontré Antonia van Saanen, directrice de l'agence de recrutement Swiss Interim, qui a accepté de répondre à nos questions afin de nous expliquer en quoi la maîtrise d'une langue supplémentaire peut permettre à un candidat de se démarquer face à la concurrence.

Selon vous, quels sont les éléments qui permettent à un candidat de se démarquer sur son CV ?
En fonction du poste : clarté, lisibilité, créativité... Mais également la mise en valeur du savoir (études, formations, etc...), du savoir-faire (quelles expériences pour quelles compétences) et du savoir-être (quelle personnalité : les qualités doivent avoir un lien avec les qualités demandées sur le cahier des charges).

Est-ce que la maîtrise d'une langue supplémentaire permet à un candidat de se mettre d'autant plus en valeur ?
Oui, une langue supplémentaire est un précieux atout (encore une fois en fonction du poste et du cahier des charges).

Est-ce que la maîtrise d'une langue supplémentaire permet à un recruteur de mieux comparer deux candidats à compétences égales ? 
Oui, à compétences égales, une langue supplémentaire peut faire la différence. Notamment par rapport au développement de la personne à l'interne et aux affaires que cette langue supplémentaire pourrait permettre au candidat d'amener à l'entreprise.

Swiss-Interim

Existe-t-il de nombreuses offres d’emploi nécessitant la maîtrise d’une langue étrangère ? Quelles est la langue la plus sollicitée ?
Oui. La langue la plus sollicitée dans le canton de Genève et pour des multinationales est l'anglais. En revanche, pour les PME (qui représentent 80% du tissu économique en Suisse), l'allemand (voire le Suisse-Allemand) est encore plus important.

Selon vous, un travail qui nécessite l'anglais comme langue supplémentaire peut-il permettre d’obtenir un meilleur salaire ?
Normalement oui, à chaque compétence supplémentaire (et en fonction de la grille salariale décidée à l'interne), le salaire est augmenté.

D’une façon générale, diriez-vous que le nombre de candidatures est moins élevé quand une langue supplémentaire est requise ?
Oui. De facto, beaucoup de candidats disent maîtriser une seconde langue mais peu d'entre eux la connaisse professionnellement. Il peut donc être intéressant de leur faire passer des tests pour vérifier leur réelle connaissance de cette langue.

Peut-on librement demander à un candidat d’effectuer un entretien dans une autre langue lorsque la maîtrise de celle-ci est mentionnée sur son CV ?
Oui, le recruteur est en droit soit de faire passer l'entretien dans cette langue, soit entièrement, soit une partie de l'entretien, si la langue est mentionnée dans le CV.

Existe-t-il une différence entre une personne disposant d’un certificat reconnu en anglais et une personne qui indique simplement savoir parler, écrire et lire la langue ?
Pas forcément, une personne bilingue n'aura pas forcément passer un examen ratifiant son niveau et sera bien meilleure qu'une personne ayant un First Certficate et même un Proficiency. Seuls des tests permettront de définir précisément le niveau, ou la prise de référence également.

Selon vous, quels sont les certificats les plus reconnus en anglais afin de déterminer le niveau d’un candidat ?
First Certifcate / Profenciency / Licensès Lettre (avec branche anglaise)

Swiss Interim Travail Temporaire et Fixe est une société active dans le placement de personnel. Merci à Antonia van Saanen pour sa contribution ! 

立即分享