Brexit : 5 bonnes raisons de voyager au Royaume-Uni

Le 23 juin 2016, le Royaume-Uni a voté pour sa sortie de l’Union européenne. C’est une rupture qui demande de longues négociations avec la Commission Européenne ; elles ont commencé le 19 juin 2017 et sont prévues pour durer jusqu’à fin mars 2019.

En attendant que cette sortie soit effective, les citoyens européens continuent d’avoir la possibilité de se déplacer, étudier, et travailler librement au Royaume-Uni. Alors c’est le moment ou jamais d’y voyager, avant que de nouvelles restrictions soient mises en place !

 

5 bonnes raisons de partir en séjour linguistique au Royaume-Uni en plein Brexit :

 

1. Vivez une immersion culturelle à deux pas

Rien de mieux pour apprendre l’anglais que de se plonger dans la culture locale. Le Royaume-Uni a l’avantage de la proximité géographique : il est rapide, facile et peu coûteux de s’y rendre.

Les citoyens européens n’ont pas (pour le moment !) à demander de visa pour y voyager, y étudier ou y travailler, vous êtes donc libres de choisir la durée de votre séjour.

 

2. Profitez de la livre faible et voyagez pas cher

Depuis le référendum, la livre sterling (la monnaie britannique) a perdu beaucoup de valeur, autrement dit, si vous allez dans un bureau de change, vous obtiendrez désormais plus de livres sterling pour le même montant d’euros.

Cela revient donc maintenant moins cher aux voyageurs non-Britanniques de faire du tourisme au Royaume-Uni. C’est l’occasion idéale de découvrir le pays tout en prévoyant une séance shopping !

 

brexit consequences

 

3. Découvrez des destinations incontournables

Le Royaume-Uni regorge de lieux emblématiques : villes universitaires telles que Cambridge ou Oxford, berceaux du rock tels que Liverpool ou Manchester, stations balnéaires telles que Brighton ou Bournemouth, et bien sûr, l’incontournable Londres.

Que vous optiez pour une métropole multiculturelle ou une petite ville côtière, vous trouverez forcément la destination idéale pour apprendre l’anglais en Angleterre ou en Écosse.

 

4. Apportez un plus à votre CV

Il est probablement plus facile actuellement de trouver un job ou une place en université au Royaume-Uni, car, depuis l’annonce du Brexit, le nombre d’inscriptions d’étudiants européens dans les universités britanniques a déjà chuté de 7%, et un grand nombre de travailleurs saisonniers se tournent dès à présent vers d’autres destinations.

Profitez-en pour combiner cours d’anglais et expérience professionnelle, ou suivre un cursus académique dans une université anglophone – un vrai plus pour votre CV !

 

5. Plus tard ce sera trop tard

Si un « hard Brexit », prôné par la Première Ministre britannique Theresa May, est mis en place, cela signifierait la sortie de la Grande-Bretagne du marché intérieur européen et de l’union douanière ; autrement dit, les personnes et les marchandises ne pourraient plus circuler librement.

Concrètement, il faudrait par exemple faire une demande de visa pour se rendre sur le territoire britannique, et payer des frais de douane sur les objets avec lesquels vous franchissez la frontière. Mieux vaut donc en profiter maintenant pendant que vous pouvez traverser la Manche sans contraintes.

 

Alors en attendant d’en savoir plus sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, c’est le moment de changer ses euros en livres, traverser la Manche, et vivre une expérience so british !

 

 

Pour être au point sur le Brexit, voici un bilan en images :

 

brexit referendum

 

Partagez ceci :
Articles Connexes