Comment apprendre rapidement de nombreux mots en anglais — Première partie

L’une des parties les plus effrayantes de l’apprentissage d’une langue est la mémorisation de son vocabulaire. Peu importe la langue étudiée, il y a tant de mots à connaître. Comment fait-on pour trouver le temps de tous les apprendre ?

Tout expert de l’apprentissage des langues vous le dira : il y a une bonne façon et une mauvaise façon d’apprendre des mots. Avec quelques techniques et en utilisant des outils d’apprentissage gratuits, vous pouvez apprendre jusqu’à 95 % des mots communs d’une langue sur une période de 6 à 12 mois. Et la meilleure partie est que vous n’avez pas besoin d’être un maître de la mémoire pour le faire…

Choisissez vos mots anglais

La première chose à faire est d’être sûr d’apprendre les mots les plus importants de la langue.

Elèves en classe

Les vocabulaires des diverses langues ont des caractéristiques intéressantes. Si l’on prend tous les mots d’une langue pour les lister en fonction de leur fréquence d’utilisation, alors les 1 000 premiers mots représenteront 80 % du langage utilisé. En considérant que la langue anglaise propose plus d’un million de mots, il s’agit d’une part infime à apprendre. En prenant les 2 000 premiers mots l’ont atteint 90 % des mots utilisés couramment, puis 95 % en prenant les 3 000 premiers mots de la langue que vous souhaitez apprendre.

Donc en se basant sur notre étude, commençons par apprendre les 1 000 mots les plus communs. Vous pouvez utiliser une liste de ces 1 000 mots en anglais pour vous guider.

Qu’est-ce que "l’apprentissage par répétition espacée ?"

Il s’agit de la meilleure méthode pour apprendre ces 1 000 mots.

Les personnes qui apprennent des langues facilement utilisent la technique appelée "apprentissage par répétition espacée" pour retenir rapidement et efficacement de nombreux mots.

La répétition espacée fonctionne comme les cartes de vocabulaire, avec une différence importante. En utilisant ces cartes, un étudiant verra les mots au hasard, sans ordre particulier. Ce qui signifie que les mots difficiles ont autant de chances d’apparaître que les mots faciles, rendant l’apprentissage complet difficile à retenir.

Avec la répétition espacée, chaque mot va réapparaître après un certain temps. Une fois le mot étudié, celui-ci va réapparaitre plus tard, au moment où l’on commencera à oublier son sens. L’étudiant comprenant de mieux en mieux le mot, l’intervalle de réapparition va s’élargir jusqu’à ce que le mot soit définitivement appris par l’étudiant. Les intervalles sont basés sur la « courbe de l’oubli » développée par Hermann Ebbinhaus en 1885 :

Répétition espacée

Comme vous pouvez l’observer sur la courbe, chaque fois qu’un mot est étudié, le temps d’oubli s’élargit. En revoyant les mots au bon moment, il est possible d’apprendre ces mots le plus rapidement possible.

De nombreux étudiants en langue utilisent un logiciel spécialisé appelé SRS (spaced repetition software) qui est disponible gratuitement en ligne et sur smartphone. Le SRS évolue en mémorisant vos performances sur chaque mot, ainsi il peut prévoir le moment de réapparition suivant.

Vous pouvez trouver ces applications SRS sur votre ordinateur ou smartphone.

Retrouvez-nous dans la seconde partie, où nous parlerons de l’utilisation de techniques de mémorisation afin de créer la boîte à outils ultime pour l’apprentissage des langues !

Поделиться