#KaplanCinéma : passez à la version originale !

American Bluff et American Hustle sont-ils un seul et même film ? Avez-vous vu Silver Linings Playbook ou Happiness Therapy ?

Alors que la période des récompenses cinématographiques bat son plein, certains des meilleurs films de l’année passée se retrouvent au cœur des discussions. Mais sommes-nous bien certains de parler des mêmes films d’un pays à l’autre ?

Scènes poignantes, superbes costumes et bande-son émouvante : autant de facteurs déterminants capables de propulser un film au rang de classique incontournable. Mais soyons honnêtes : l’élément principal auquel nous prêtons attention reste le scénario. Le script peut transformer un film visuellement réussi en un chef-d’œuvre accompli.

La langue joue un rôle essentiel dans le ressenti procuré par un film. Lorsque scénaristes, réalisateurs et acteurs travaillent main dans la main pour mettre en forme le scénario et les dialogues, ils collaborent pour nous offrir la meilleure interprétation possible de leur propre vision.

En regardant un film doublé dans votre langue, ce que vous voyez et entendez ne correspond plus aux choix minutieux du réalisateur, mais aux choix de la société en charge du doublage du film.

Certes, le monde du doublage est une grande industrie, et nous avons certainement tous un doubleur de prédilection. Mais imaginez un instant que votre film français préféré soit en anglais, en espagnol ou en chinois. Pouvez-vous imaginer une autre voix que celle d’Audrey Tautou pour incarner Amélie ? Le film serait-il toujours le même à vos yeux ? Et si sa voix et son visage ne correspondaient pas ? L’humour, l’intensité du film en seraient-ils modifiés ?

Il arrive que le point culminant d’un film perde de sa puissance, ou que les blagues soient tout simplement moins drôles. Il arrive même qu’un personnage tout entier perde de son âme. Prenons Tony Montana dans Scarface : l’un des personnages les plus agressifs du cinéma est devenu une toute autre personne lorsque ses répliques grossières en anglais ont été traduites par un simple « ce n’est pas vrai ». Effectivement Tony, ce n’est pas vrai. Ce n’est pas ce que Brian de Palma voulait.

Lorsque l’Oscar du « Meilleur scénario original » sera remis, s’agira-t-il du film que vous avez vu ? Ou de l’interprétation de quelqu’un d’autre ? N’attendez plus pour apprécier le cinéma à sa juste valeur, dans sa langue d’origine.

Kaplan International soutient la créativité des réalisateurs et souhaite encourager tous les spectateurs à apprendre les langues du cinéma. Pour cette raison, nous avons lancé une campagne incitant les francophones à adopter l’autre langue du cinéma : l’anglais. Rendez-vous dans votre cinéma local ou sur www.KaplanInternational.com à partir de lundi pour découvrir notre campagne et gagner vos places de cinéma pour voir le film de votre choix.

立即分享