Pride : Signification et évolution du mot "Pride"

Beaucoup de nos étudiants savent que lorsque vous vivez et étudiez l'anglais à l'étranger, vous êtes totalement immergé dans la langue. Apprendre l'anglais devient votre objectif principal et vous devenez alors de plus en plus curieux sur le sens exact des mots en anglais, leur origine et leur utilisation.

L'un des mots les plus recherchés sur les moteurs de recherche en juin est "Pride", qui est associé au "Pride Month" depuis des années, un mois qui célèbre les droits de la communauté LGBTQ+ (Lesbienne, Gay, Bisexuel, Transgenre, Queer). Mais pourquoi le terme "Pride" est-il utilisé et comment est-il passé de "Gay Pride" à "Pride Month" et "Marche des fiertés" en français ?

Découvrez dans cet article l’origine, la signification et l’évolution du mot "Pride".

 

L’origine du mot "Pride"

Le terme "Pride" (généralement avec un "P" majuscule), que nous traduisons en français par "fierté", est utilisé à la fois comme un nom et comme un verbe. Plus précisément, le nom était déjà utilisé en vieil anglais, tandis que la forme verbale est utilisée depuis le XIIIe siècle.

Dans sa forme originale, le mot "pride" avait une connotation négative, connoté comme "présomption" ou "arrogance". Ce n'est qu'au XIVe siècle que ce terme a commencé à être utilisé avec un sens plus positif, compris comme "respect/fierté de soi".

 

Pride 2019

 

Comment ce terme est-il devenu le symbole du mouvement pour les droits des LGBTQ ?

Comme pour l'évolution de tous les mots, il est difficile d'identifier un seul événement qui a amené le terme "pride" à l'usage que nous en faisons aujourd'hui. Ce qui est certain, c'est que ce mot peut être lié à un moment historique particulier : les émeutes de Stonewall de 1969. Il s'agit d'une série d'affrontements qui ont éclaté dans la nuit du 27 au 28 juin 1969, à New York, après que la police eut fait irruption dans le bar gay "Stonewall Inn", dans le but d'arrêter ceux qui étaient sans carte d'identité et tous ceux qui portaient des vêtements du genre opposé.

À la suite de ces événements, de nombreuses marches solidaires ont été organisées contre la persécution des homosexuels. C’est donc précisément pour commémorer le soulèvement de Stonewall que le mois de juin a été choisi.

Ce sont les activistes Brenda Howard, Robert A. Martin Jr. et L. Craig Schoonmaker en 1970 qui ont associé le mot "Pride" aux manifestations qui ont suivi les affrontements de Stonewall. L'utilisation du mot "fierté" était, pour eux, une façon de défier la haine envers la communauté LGBTQ+.

L. Craig Schoonmaker a déclaré lors du podcast The Allusionist en 2015 :

“First thought was ‘Gay Power’. I didn’t like that, so proposed Gay Pride. There’s very little chance for people in the world to have power. People did not have power then; even now, we only have some. But anyone can have pride in themselves, and that would make them happier as people, and produce the movement likely to produce change...".

L. Craig Schoonmaker a également déclaré que le terme "Pride" est aujourd’hui toujours important et nécessaire pour la communauté LGBTQ :

“It makes people more self-assertive. That’s what really is going to make the change in people’s lives: when they assert their rights to marry, they assert their right to be known, they assert their right to employment.”

 

Pride 2019

 

De "Gay Pride" à "Pride Month" à "Marche des Fiertés" en français

L'expression "Gay Pride" a été abrégée en "Pride" au début des années 1990 et a été spontanément associée aux nombreux rassemblements et événements de la communauté LGBTQ+. Le mois de juin est officiellement devenu le "Pride Month" aux États-Unis lorsque le président Bill Clinton l'a reconnu pour la première fois en 1999.

En France, la première manifestation publique homosexuelle a eu lieu à Paris, en juin 1977. Cet événement sera réitéré 2 ans plus tard, en 1979, puis en 1980, avec une volonté et un engagement de plus en plus marqués pour la lutte contre les discriminations envers la communauté LGBTQ+.

Grâce à ces mouvements, François Mitterrand déclare en 1981 son engagement pour la dépénalisation de l’homosexualité, qui sera mise en place en 1982. Depuis, la Gay Pride renommée en France "Marche des Fiertés", a lieu chaque année à Paris et dans d’autres villes de France sous la forme d’une marche colorée et festive dans les rues !

Le terme "Pride" et les événements associés ont évolué avec le temps, et continueront encore d’évoluer, de rassembler et de célébrer. Il est fascinant de voir qu’un mot simple, « pride », est utilisé dans le monde entier avec une signification forte et profonde, capable de rassembler des millions de personnes unies par un même engagement !

 

Allez plus loin grâce à l'anglais et atteignez vos objectifs :

Contactez un conseiller

 

 

 

Partagez ceci :
Articles Connexes